Etude en captivité :

résultats

 

 

comportement de l'Apron en captivité

 

 

Un "fluvarium à Apron" permettant l'observation scientifique en captivité dans des conditions proches du milieu naturel a été construit près de la Réserve naturelle des Ramières (26). L'Apron a un comportement territorial très marqué qui, en captivité, demande de grands espaces plusieurs m2 par individu. Une station de monitoring-vidéo est installée sur les bassins. Elle a pour objectif de permettre le suivi des expérimentations sur les aprons.

La conception de cette structure d'étude et d'observation a été confiée par R.N.F. au bureau d'étude de la C.N.R. (Laboratoire d'hydraulique et d'essais de matériaux). Le bassin reconstitue les différents habitats utilisés par l'apron avec l'alternance plat / radier / pool observée en milieu naturel .

La gestion du fluvarium est déléguée au D.A.V.D. (District d'Aménagement du Val de Drôme).

 

faisabilité de réintroduction de l'Apron

Un objectif, dans le cadre de l'étude de faisabilité, était de connaître notre capacité à obtenir des alevins d'aprons et de décrire un protocole reproductible. La méthode utilisée consiste à prélever des adultes presque matures dans le milieu naturel, les transporter jusqu'à la Maison des Ramières (Réserve naturelle) et les garder en captivité puis de réaliser la reproduction artificielle à la Maison des Ramières.

Pour cela une "écloserie"a été mise en place : c'est une structure permettant de mettre en uvre une fécondation artificielle et de maintenir des alevins. Pour réaliser ce travail, M. Pénel, le technicien des "Ramières" est aidé de M. Vincent Goubier (ISARA), spécialiste des techniques d'élevage et de reproduction artificielle des poissons. Cette opération a été réalisée et des alevins ont étés obtenus en mars 2000.

A l'issue des actions préparatoires : étude des micro habitats, recherche sur la dynamique des populations, étude génétique, possibilité de reproduire l'Apron en captivité, nous disposons des outils techniques permettant de faire une évaluation de la faisabilité de la réintroduction de l'Apron dans plusieurs sites associés à notre programme et notamment des sites naturels proposés par l'État français au titre de la Directive Habitats où l'Apron a disparu (pour plus d'information télécharger le guide de gestion en page d'accueil).

 

 Retour vers les actions du programme