Un Poisson en Danger

Causes de la raréfaction ou menaces

Protection Juridique

Reconquête des axes de vie

1900

2000

Un siècle de régression de son aire …

 

Causes de la raréfaction ou menaces

Le facteur principal présumé responsable du déclin des populations d’aprons est la destruction de son habitat lié à la dégradation physique des rivières (aménagements hydrauliques, barrage, extractions abusives de granulats, ), à la modification des régimes (pompages agricoles et utilisation hydroélectrique) et à la pollution des eaux (organique et industrielle).

Les populations survivantes, ainsi trop isolées au milieu d’un habitat morcelé sont menacées d’affaiblissement génétique. Les disparitions de petites populations d’apron dans des rivières saines suggèrent cette hypothèse, probable du fait de la faible fécondité de l’Apron et de la densité peu importante de ses populations (isolement naturel). 

 

Haut de page

 

Protection Juridique

En France, le biotope et la frayère de l'Apron peuvent être protégés au titre de l'arrêté du 8 décembre 1988 mais sa pêche est libre et ouverte toute l'année. Il figure dans le livre rouge, espèce en danger. Sa protection internationale repose sur la Convention de BERNE (annexe II, protection stricte), la Directive CEE du 21 mai 1992 (annexe II et IV, protection stricte).

 

Haut de page

 

Reconquête des axes de vie

 Cette carte montre, au sein de l'aire naturelle de répartition de l'Apron du Rhône, la répartition actuelle de l'Apron ainsi que les possibles zones de reconquête pour l'espèce, dans la mesure où ses milieux naturels seront restaurés pour retrouver leur fonctionnalité (limitation des discontinuités, des perturbations par des prélèvements excessifs ou des régimes de débits trop artificialisés,…).

 

 

Haut de page